« Peut-on pisser sur dieu ? | Page d'accueil | Le festival de Kahn »

jeudi, 05 mai 2011

Dépenses publiques : la France, accro à ses déficits

Atlantico_logo.JPG

Nos gouvernements se sont tous révélés des drogués des déficits au cours des dernières décennies : c’est simple, le dernier budget en équilibre remonte à 1975. Pour assouvir son vice, un héroïnomane doit voler le prix de sa dose. Pour un élu, il suffit d’emprunter l’argent manquant sur les marchés de capitaux abondants, limitant la montée des impôts à une douleur tolérable. Ce paradis artificiel touche à sa fin. Le coup de semonce des agences de notation, qui ont mis sous surveillance négative les dettes américaines et japonaises, est de mauvais augure pour les prochains exercices budgétaires de notre pays.

07:54 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (9) | | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires


dans cette inscription, pourrais-t-on y fixer aussi l'augmentation des recettes publiques ou cela est-il contraire au dogmatisme libéral?

Écrit par : romain blachier | jeudi, 05 mai 2011


peut etre un mal pour un bien, ce defaut et cette mise sous tutelle FMi qui s'annonce. De quoi en finir une fois pour toute avec cet ultra étatiste fou !

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 05 mai 2011


Quel intèrêt ont les liberaux à voir la reduction des dépenses en France ?
Sachant que la reduction demandée entrainera forcément des degradations énormes dans presque tous les services publics

Si c'est pour économiser 10% d'impots en moins et se retrouver dans la situation d'un pays du tiers-monde qui n'a pratiquement rien à offrir à sa population .... quel intèrêt ?

Écrit par : turnover | vendredi, 06 mai 2011


1. la France depense plus qu 'elle ne preleve. Ca n'est pas juste les liberaux qui demandent une baisse des dépenses mais aussi
- le bon sens
- vos enfants
- les marchés financiers

2. vous dites "entrainera forcément des degradations énormes dans presque tous les services publics" ==> mais ils sont DEJA degradés ! Prisons surchargées, écoles inefficaces (100.000 non diplomés par an), RER bondés et toujours en panne. Sortons du mythe du gentil se(r)vice public qui marche bien.

3. C'est pas 10% q on économisera, c'est 50% de taxes sur salaire http://www.salairecomplet.com et la moitié des depenses sur lesquelles l'Etat n'a rien à faire (ecole, social, santé, production de voiture, transports publics).

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 06 mai 2011


Je suis venu ici par hasard. J'ai lu et je pense que je vais être ici plus souvent cogner.

Écrit par : plotki | mercredi, 11 mai 2011


I don't understand every aspect of your posts, but it is a good training for me in frensh. Thanks!

Écrit par : Wesc Kopfhoerer | dimanche, 15 mai 2011


Très intéressant! Merci de nous faire partager ce post.

Écrit par : cialis | jeudi, 06 juin 2013


merci!

Écrit par : ici | lundi, 29 juillet 2013


Bonjour je suis nouvelle sur hautetfort et je viens voir comment font les blogeuers et blogeuse et voler quelques idees :) Merci

Écrit par : parisfoot.net | mercredi, 12 mars 2014

Écrire un commentaire