« ISF : de l'impôt idéologique à l'impôt démagogique | Page d'accueil | Peut-on pisser sur dieu ? »

jeudi, 21 avril 2011

Le jeu des 1 000 euros

Atlantico_logo.JPGDans un discours prononcé ce mardi dans les Ardennes, Nicolas Sarkozy a réaffirmé sa volonté de mettre en place une prime de 1 000 euros pour les salariés d'entreprises qui versent des dividendes à leurs actionnaires. Une usine à gaz supplémentaire ?

Le gouvernement français considère encore que le pouvoir d’achat se décrète arbitrairement. Nicolas Sarkozy a bien su s’augmenter royalement en début de mandat, ce n’est pas plus compliqué que ça après tout. Par ailleurs, la classe politique raisonne selon une logique à très court terme, dictée par la courbe des sondages : 2012 c'est déjà le long terme.

 

Lire la suite

14:24 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : prime de 1000 euros, dividendes, pouvoir d'achat | | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires


une nouvelle niche fiscale de plus :-)

Écrit par : Le Parisien Liberal | jeudi, 21 avril 2011


Je salue cordialement l'auteur du blog.

Écrit par : romanse | mercredi, 11 mai 2011


Post intéressant et merci pour le partage

Écrit par : kamagra | lundi, 17 décembre 2012


merci!

Écrit par : ici | lundi, 29 juillet 2013


Fait intéressant, j'ai quelque chose à penser, merci!

Écrit par : generico | mercredi, 30 octobre 2013


encore un très bon article sur hautetfort :)

Écrit par : http://www.parisfoot.net/ | mercredi, 12 mars 2014

Écrire un commentaire